Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

il diavolo nel giardino


-----------------


lobe frontal

matières grises

-----------------
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Mardi 27 Septembre 2005
assassinat du style

Il n'y a plus guère de place pour ce mystère de nos jours. Il suffit d'observer avec quelle minutie l'intelligentsia de l'intéllect francophone - pour ne parler que du visible - vous vend ses fariboles. D'autres, à des époques données, se retourneraient dans leur tombe ou s'esclafferaient en de divins pamphlet largement justifié et autrement torché.

Que voulez-vous, Mesdames et Messieurs, l'heure est à la médiocrité portée au pinnacle, achetez, surtout si cela ne vaut rien. Les autres? Les génies, les vrais? Et puis quoi encore! Il faut les réduire au silence, il faut les enterrer, ils ne rapportent rien.

Et puis, quel plaisir aussi, de faire croire à la masse que n'importe quel crétin peut écrire quelque chose! Avec un peu de marketing et un peu d'amis bien placés, le lavage de cerveau devient une oeuvre d'art. On n'a plus qu'à coucher des mots sans suites, sans sens, sans profondeur, quelques trivialités bien senties, une dose de polémique bien mesurée en phase avec l'air du temps et surtout, pour ne pas fâcher les amis, ceux qui sont payés pour vendre le vent de la médiocrité. Et les imbéciles qui courent l'acheter.

La possibilité d'un île? C'est tout cela. C'est l'assassinat des voyelles.

Ecrit par weinmann, à 10:24 dans la rubrique "mystères des voyelles".
Lien permanent 0 commentaires




Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom